METHODOLOGIE
     

L'attribution de la classe de spécialité répond à des critères précis lorsqu'un médecin cumule plusieurs compétences, titres ou spécialités :

 
  • Le praticien qui cumule un titre particulier en médecine d'urgence ou en gériatrie avec une autre spécialité est comptabilisé parmi les médecins de cette spécialité. Par exemple, les spécialistes en médecine interne détenteurs d'un titre en gériatrie sont comptabilisés parmi les internistes, alors que les médecins qui exercent la seule gériatrie disposent dans notre nomenclature d'une classe de spécialité propre attendu que, aux termes de la loi, ‘pour demeurer agréé le médecin spécialiste en gériatrie doit exercer sa profession exclusivement dans un service gériatrique'.
  • Le cumul d'un agrément en médecine spécialisée et d'un titre en médecine générale renvoie à la classe de praticiens de la spécialité.
  • Les médecins cumulant une spécialité médicale et une spécialité « technique » (biologie clinique, anatomo-pathologie ou médecine nucléaire) sont comptabilisés parmi les praticiens de leur spécialité médicale.

CALCUL

A la différence des statistiques produites par d'autres organismes, l'unité de mesure retenue n'est pas le médecin, mais "l'équivalent personne" d'activité médicale.

« Equivalent-Personne » (EP) : les statistiques sont exprimées en «  Equivalents-Personnes   » (auparavant « équivalents temps-plein ») et non en nombre d'individus, sauf pour les statistiques par "secteur statistique". En vue de tenir compte de l'activité en chaque lieu, sans dédoubler l'information, l'activité en un lieu d'exercice est pondérée par l'inverse du nombre des lieux d'activités recensés pour chaque médecin (si le médecin exerce N activités, chacune se voit affectée de l'équivalent 1/N part d'un médecin).
Ces fractions de temps sont additionnées selon :
- la qualification du médecin – généraliste (récemment subdivisés en agréés, non agréés ou en formation), spécialiste, candidat spécialiste, médecin dentiste,
- la classe de spécialité,
- la nature de l'activité médicale - curative ambulatoire, curative hospitalière, autre activité sanitaire (non curative ou de nature indéterminée) -,
- le lieu de pratique de chaque activité,
- le sexe,
- la classe d'âges (de cinq en cinq ans jusque 75 ans inclus).

Page 7/10