3. CONCEPTION D'UNE BASE SOUS ARIS - Le « CUBE »

Info-Santé (comme toute autre base générée sous ARIS) est une base de données relationnelle. Elle ne contient aucun tableau préconstruit, mais des données caractérisées par leurs « attributs » (c.-à-d. les critères et leurs valeurs), permettant dès lors de construire tout tableau selon les choix des utilisateurs.

 CRITERES INTER CHANGEABLES

Une particularité d’Aris est de pouvoir inter changer lignes et colonnes mais aussi de pouvoir placer n’importe quel titre à n’importe quel niveau de titre : « titre » ou « sous-titre » ou « sous-sous titre » soit en ligne, soit en colonne. Tous les critères sont inter changeables entre eux (bien sûr il faut conserver un sens logique)  Ce que ne permettent pas d’autres logiciels avec autant de facilité.


C’est aussi une base multidimensionnelle : chaque donnée peut être caractérisée par de multiples attributs. A titre d’exemple, les données d l’INAMI répertorient les dépenses et les actes selon les années (depuis 1966), le régime (général ou des indépendants), les états sociaux (notamment les VIPO), les statuts de préférentiel ou non, le type de prestation (les divers types de soins médicaux, dentaires, paramédicaux, etc.), le mode de prestation (ambulatoire ou pour patients hospitalisés), et l’unité (en francs belges ou en euros, en vue de faciliter les analyses diachroniques).


Dès lors, les utilisateurs peuvent choisir des tableaux simples (en ne retenant qu’une ou deux subdivisions) ou complexes ; ceux-ci peuvent alors contenir plusieurs titres de lignes et/ou de colonnes hiérarchisées, ainsi que des onglets, pour répéter le même tableau selon une autre dimension.


On peut aisément appréhender ce type de stockage, à l’aide de la notion de « Cube ».

 LE « CUBE »

 Illustrons cette notion à l’aide d’une image, limitée à trois dimensions.

 

La base Info-Santé est conçue pour recueillir et manipuler des données disposées en « CUBE » (notion extensible). On peut dès lors extraire diverses tranches de ce « CUBE », pour les visualiser, pour les compléter, pour les traiter statistiquement ou pour les copier dans un rapport, ... .

Cas le plus simple  : un tableau en deux dimensions ; nous sommes alors dans une tranche du cube. Ainsi, une tranche verte pour les nombres par ex. en (a) :

 (a)     


 Mais cela pourrait aussi être ceci :   

(b)  


à savoir, plusieurs tranches du cube simultanément

Ou encore cela pourrait être cela : 

(c)


à savoir une partie seulement des données disponibles dans la base, mais dans toutes leurs dimensions

Pour sélectionner les données demandées par l’utilisateur, le logiciel place un « filtre » (opération invisible pour l’utilisateur). Par exemple, pour le critère « Régions de Belgique » (qui ne contient que 3 zones), il va sélectionner les trois données pertinentes pour chacune des tranches d’informations sollicitées (par exemple les 2 sexes ou les x tranches d’âges demandées pour les y années sélectionnées).  Pour le critère « Communes de Belgique », il sélectionnera les 585 données demandées (pour autant qu’elles soient disponibles).

Mais sans doute êtes vous également intéressé à pouvoir utiliser Aris dans l’optique de développer votre propre base. Il vous sera alors nécessaire de connaître « Aris Insertion » pour vous permettre une gestion de votre base personnelle (voir notre onglet : Aris-insertion).